Camp Militaire

Créé en 1947, le CEMP/CIMP (Centre d’Entrainement Montagnes Pyrénées/Centre d’Instruction Montagne Pyrénées) est situé sur le petit plateau qui surplombe le plateau du Clot.

Le Camp militaire était au dessus de cette petite falaise. Les escaliers sur la gauche en étaient l'un des accès

Le Camp militaire était au dessus de cette petite falaise. Les escaliers sur la gauche en étaient l’un des accès (photo 14 avril 2013)

Le camp était destiné à l’entrainement en montagne des forces armées. Un nombre restreint de permanents (moins d’une dizaine en général) permettait d’accueillir des stagiaires de toutes les armes. Les stages donnaient lieu à l’attribution du BAM (Brevet d’Alpinisme Militaire) en été, et du BSM (Brevet du Skieur Militaire) en hiver.

CEMP/CIMP

CEMP/CIMP

Le camp a fermé en 1989, en même temps que celui de Cauterets qui était situé avenue Dr Domer, à l’emplacement de la résidence « Le Clos Sainte Marie ». Il est aujourd’hui utilisé comme aire de bivouac.

Ci-dessous, quelques photos prises lors de l’été 2013.

 

Et voici un diaporama de photos prises en 1952-1953.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

27 réflexions au sujet de « Camp Militaire »

  1. J’ai accompli mon service militaire à Cauterets (82/83) ! Je ravitaillais souvent le camp du Pont d’Espagne d’où nous partions assez souvent pour les randos. 🙂

      • Malheureusement, non. Je n’étais pas très photo à l’époque. Nous étions 5 permanents à Cauterets + l’adjudant qui habitait Tarbes. Surtout des gens de la région de Lyon (comme moi) en fait, parce qu’il fallait des skieurs. Deux d’astreinte seulement le w-e, avec, évidemment l’interdiction formelle de quitter le camp… Que, tout aussi évidemment, nous contournions allègrement en soirée 😉 On recevait des stagiaires qu’on emmenait en rando ou skier, selon la saison. On avait également mis au point une technique de Blackjack qui nous permettait de les plumer en cigarettes 😉 Ceci dit, lorsqu’il n’y avait personne, c’était ski et rando aussi, mais juste nous, pour le plaisir. J’y étais tellement bien que j’ai même zappé des perms pour pouvoir skier !
        Quand je pense que j’avais demandé la Marine…

  2. Ping : Nouvelle page et modifications | Cauterets Pont d'Espagne

  3. Je me rappelle d’un guide , monsieur Crampe… 1987…
    BAM

    EN plein milieu de l’ascension il changeait sa pipe de coté, tirait 2 bouffées, et nous disait : « Alors les jeune, ça va? »

    Mortel !!!

    • Oui oui, Modeste Crampe. Je lui transmets ton message ;o)
      On s’est peut-être croisés, j’habitais le Chalet du Clot de 70 à 90…
      T’aurais pas gardé des photos du camp par hasard?

      • J’étais avec le 1er escadron du 1er REC.
        Y avait des C.R.A.P.S. du 2ème R.E.P. avec nous.
        Pour le B.A.M. en juin.
        On avait ravitaillé le chalet qui se trouve au pied du Vignemale.
        Ça avait payé la nuitée pour l’ascension le lendemain.
        Ça ne nous rajeunit pas !!!
        Faudrait que je recherche pour des photos de l’époque.

  4. j’etais moniteur en 1966 1967 avec f boyrie et h paradis …… je passe au clot de temps en temps au retour de montagne …… souvenirs

  5. Bonjour les amis du Camp du Clot – J’ai passé neuf mois là-haut de décembre 1967 à septembre 1968 – Merveilleux souvenir – j’étais détaché au CIMP après mon brevet para à Pau – Heureusement, j’avais horreur du parachute… Au camp j’étais cuisinier, nous étions 4 ou 5 militaires à l’époque, dits « permanents », dont le diéséliste pour le courant, un barman, un serveurs et l’adjudant-chef qu’on surnommait la tchatche était à Cauterets.
    J’ai quelques photos en noir et blanc de l’époque.
    a plus-

  6. Bon ben merci pour tous vos commentaires les gars, mais si vous pouviez scanner vos photos d’époque, çà serait sympa de faire un petit album ici!

  7. CELA ME FAIT PENSER A MON VIEUX PAPA (83 ans) QUI AVAIT FAIT SON SERVICE
    MILITAIRE AU CIMP CAUTERETS EN 1952 1953 .JE POSSEDE UNE DIXAINE DE
    CES PHOTOS NOIR ET BLANC DE CES CHASSEURS DES PYRENEES AVEC MULET
    BATE REGLEMENTAIRE ENGINS CHENILLE STUCKBACKER QUI AVAIENT SERVI
    A DES MISSIONS AU POLE NORD.DEFILE 14/07 A CAUTERETS AVEC MAS36 ET
    LARGES BERETS (INSIGNE UN COR INSTRUMENT DE MUSIQUE au beret).
    L UNITE DE CAUTERET ETAIT COMMANDEE PAR LE REDOUTE CAPITAINE
    HUBERT DE SORRE DE SAINTE FOY ET SON ADJOINT LE LIEUTENANT FAURE..

    • EERATUM ET MEA CULPA L ENGIN CHENILLE DONT ETAIT
      DOTE LE CIMP CAUTERETS EN 1952 1953 ETAIT LE
      STUDEBAKER WEASEL M 29 QUI FAISAIT LA LIAISON TRES TOT LE MATIN CAUTERETS PONT D ESPAGNE POUR EVITER LES AVALANCHES ET TARD LE SOIR.
      JE MANQUE DE RIGUEUR EXCUSES.
      PHILIPPE SASTRADE
      SI LES PHOTOS INTERESSENT QUELQU UN IL PEUT
      ME LES DEMANDER

      • j’etais moniteur au camp du clot en 1966 et 1967 et les weasels etaient toujours en service l’hiver

  8. j’y suis passé aussi, durant mon service militaire au PPGM de PIERREFITTE dans les années 1971/1972 avec les Gendarmes DUBARRY, VENDOZE MAZOUNAVE….souvenirs souvenirs!

  9. Iaorana bonjour et meilleurs vœux 2015 , je pense que c’était debut 1968 ou 1967, la 11ème á décider de former des moniteurs de ski militaire, jeune margi sportif au 61 BS (511eme CRRM), j’ai été choisi pour participer à ce stage alors que je n’avais jamais mis les pieds sur des skis et est longtemps été la risée de mes camarades plus expérimentés. J’ai cependant fini honorablement pour être proposé pour le stage été á l’EHM mais entre-temps muté en Polynesie où je me suis fait démobiliser je n’ai eu que rarement l’occasion de repratiquer la montagne…. Michel Soula c’est un nom qui me dit!… J’en ai un excellent souvenir mais malheureusement bien trop lointain je me souviens des chaussures ,aluflex et peaux de foc ainsi que des chenillettes ….. Quel endroit magnifique …. Amicalement.

  10. j’ai fait un stage a Cauteret et un stage de perfectionnement et je suis partis a Bareges pour faire l’encadrement des compagnies que de souvenirs la montée du Vignemale le ravitaillement du refuge du Balaitous avec les mulets
    militaire a Mont de Marsan breveté classe 62 2/c

  11. DANIELjacques 49/2 stagiare au camp tres grands souvenirs grenouilles au marca do vignemal et sa boite de conserveau sommet le mur de gavarnie et comben d’autres courses souvenir du lieutenantFAUREdes moniteurs civils BOYRIES si il y en a un de cette epoque mes amitiesj’etais au 1 rhap a auch

  12. Passé par le camp du Clot à l’été 66 avec pour moniteur le gendarme Mazounave qui m’a dit en fin de stage : »prend cette corde, choisis deux équipiers et suis-moi » ; c’était aux Aiguilles de l’Ambarratz. Bien connu Boyrie, Paradis, Dubarry. A l’été 67, j’étais moniteur au CEM Barèges avec pour patron le Lt Latrille…

    • bonjour
      on s’est croisé de tres peu car j’etais moniteur au clot de avril 66 a juillet 67
      tu as du connaitre j l lechene a bareges

  13. Bonjour
    J’était au CIMP en 1974 .1975 , j’avais pour gradés L’Adjudant Houry et Marcellat , j’étais chauffeur , que des bons souvenirs et que des bons camarades

  14. J’ai passé quelques jours au cimp en 1968 nous étions du 17 éme régiment du génie de Castelsarrasin caserne Banel ,nous y avons fait des travaux d’assainissement en autre …mais aussi des belles marches en montagne …c’était super …de très bons souvenirs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s